Béthonon les bains, stop !

Faisons autrement

L’urbanisation anarchique de Thonon a fortement impacté la qualité de notre cadre de vie, il est temps de rompre avec cette politique. Face à la forte croissance démographique que nous connaissons, il sera nécessaire de continuer à construire, mais nous pouvons le faire de manière
beaucoup plus raisonnée, harmonieuse, concertée et intelligente. Densifier ne veut pas dire défigurer.
Thonon doit préserver son patrimoine et sa cohérence architecturale et engager de manière significative la végétalisation de la ville. Les nouvelles constructions à peine sorties de terre sont déjà obsolètes et ne répondent pas aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui. Thonon mérite mieux.
Malgré ce que l’on a voulu nous faire croire, le Maire dispose d’outils et de moyens pour maîtriser l’urbanisme. Pour relever le défi de concilier développement urbain et qualité de vie, voici nos propositions :

  1.  Réhabilitation et mobilisation des logements vacants
    Avant de construire, réhabilitons et mobilisons les logements vacants, notamment au centre-ville ! 8% de logements inoccupés à Thonon, c’est trop. (Voir zoom)

  2. Rénovation énergétique des bâtiments publics et des logements
    Afin de lutter contre les passoires énergétiques et réduire notre empreinte écologique, un vaste plan d’isolation et de rénovation énergétique sera mis en place aussi bien pour les bâtiments publics que pour les logements sociaux. Les particuliers du parc privés seront accompagnés grâce à un guichet unique (maison de la transition écologique cf. plan 3). De nombreuses aides et subventions existent, mobilisons-les pour Thonon !

  3. Favoriser la mixité sociale
    Les nouveaux projets immobiliers devront encourager la mixité sociale en réservant une part significative de logements sociaux.

  4. Faciliter l’accès au logement pour les jeunes
    Se loger à Thonon est difficile et coûteux. Pour aider les jeunes, travailleurs et étudiants, à accéder au logement, nous ré-créerons le foyer des jeunes travailleurs.

  5. Favoriser l’accès à la propriété pour les ménages à revenus modestes ou moyens
    Nous nous appuierons sur l’organisme foncier solidaire (OFS) de Haute-Savoie qui permet de rendre accessibles des logements à moindre coût en dissociant le foncier du bâti grâce à un « bail réel solidaire ».
    Ce dispositif n’a pas encore été utilisé à Thonon, faisons-le !

  6. Expérimenter l’habitat participatif et l’habitat léger
    De nouvelles formes d’habitats se développent : les éco-constructions, réversibles et sans imperméabilisation des sols, participatives et beaucoup moins coûteuses qu’un logement classique.
    Nous mènerons une expérimentation à Thonon afin de mettre en place un « hameau léger ».

  7. Création d’une trame verte
    La ville doit respirer et encourager la marche par des aménagements adaptés à tous, agréables et sécurisés. Nous créerons une trame verte de la place de Crête au rives du lac. La place des Arts, repensée et végétalisée, sera un des points centraux de cette trame.

  8. Des espaces publics accessibles aux personnes en situation de handicap
    L’aménagement des espaces publics et les équipements de la ville doivent être accessibles à tous.
    Une étude sera réalisée en début de mandat pour se conformer aux règles en vigueur et faciliter la vie quotidienne de chacun dans une ville inclusive.

  9. Des passages piétons sécurisés pour franchir la voie ferrée
    Par manque d’anticipation, Thonon est une ville coupée en deux par la voie ferrée. Avec l’arrivée du Léman Express, il est à présent très difficile d’imaginer un passage souterrain supplémentaire. Nous relancerons une étude sur ce point.
    Agissons en priorité pour sécuriser le passage des piétons et des cyclistes. Le nouveau plan de circulation et les parkings relais devront améliorer la circulation (cf. Plan 2).  

  10. Des outils adaptés et revus pour une urbanisation harmonieuse
    Le Plan Local d’Urbanisme devra être révisé (PLU) et le futur Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) devra être adapté aux enjeux écologiques et de qualité de vie. Nous mettrons également en place une charte de qualité urbaine afin d’avoir des règles transparentes et correspondant à nos attentes pour les futurs projets. La population sera particulièrement impliquée dans ces travaux et une cellule de spécialistes créée. Ces outils doivent nous donner les armes pour mettre en oeuvre notre stratégie et agir rapidement et efficacement.
Zoom : réhabiliter et remobiliser les logements vacants

En France, le taux de logements vacants a atteint son plus haut niveau historique. Thonon n’échappe pas à ce phénomène. Dans une zone tendue comme Thonon où la demande de logement est supérieure à l’offre, une action importante est indispensable. Des outils existent et doivent être utilisés. L’objectif est de rénover lorsque cela est nécessaire et remettre en location en ciblant particulièrement les publics modestes.

Nous nous appuierons sur:

  • Réhabilitation; une opération programmée pour l’amélioration de l’habitat (OPAH) en partenariat avec l’Etat et l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).
  • Mobilisation: les outils du plan national de mobilisation des logements vacants.
Contre le parking de Rives.

Projet démesuré et improvisé de plus de 11 millions d’euros, c’est l’équivalent de 15 ans de transports gratuits pour les Thononais.es !

Notre alternative :
L’agrandissement des parkings disponibles (pisciculture et pinède), des parkings relais aux abords de la ville, des navettes électriques gratuites aux horaires des bateaux, la préservation du quartier et du site touristique.

Nous invitons les Thononaises et les Thononais qui souhaitent s’engager
dans cette Nouvelle Ère à nous rejoindre pour inventer la ville de demain !

JE SIGNE LE MANIFESTE !