Economie de proximité et tourisme: faire battre le coeur de Thonon

Redynamisons la ville !

Malgré l’accroissement de la population, l’attractivité du centre-ville et de son commerce baisse depuis de nombreuses années. En 2019, les fermetures de commerces ont été plus nombreuses que les ouvertures. Des magasins emblématiques ont mis la clef sous la porte. Le manque de volonté de la municipalité sortante, qui a conduit à la rupture du dialogue avec les commerçants, a largement contribué à cet affaiblissement, amplifié par un surdéveloppement des zones commerciales périphériques qui a été encouragé au lieu d’être freiné ! Pourtant nous avons tous les atouts pour réussir : volonté des acteurs, patrimoine naturel, dynamique et attractivité de la Région. Il est temps d’enclencher une nouvelle mécanique qui doit s’inscrire dans une stratégie globale pour l’économie de proximité et le tourisme, facteur de développement majeur pour Thonon. Utilisons notre potentiel

  1. Alliance pour la dynamisation du centre-ville

    La priorité et l’urgence est de rétablir le dialogue et la confiance avec les acteurs du centre-ville. Nous créerons une alliance pour la dynamisation du centre-ville qui regroupera l’ensemble des acteurs concernés (Commerçants, Office du tourisme, Thonon Evénement, entreprises, usagers) afin d’agir dans la concertation et de coordonner les actions. Un comité de pilotage représentatif de ces acteurs sera réuni mensuellement. Nous nous appuierons également sur un manager de centre-ville engagé et efficace.

  2. Refonte complète du stationnement en centre-ville avec des plages de gratuité

    Le système de stationnement actuel est un des facteurs principaux de l’affaiblissement du centre-ville. Les difficultés de stationnement incitent les habitants à préférer les zones périphériques. Il faut changer la donne. Nous proposerons de revoir la politique tarifaire et la mise en place de plages de gratuité, à définir en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. A terme, la gestion des parkings devra être reprise en régie publique. Une application numérique pour se garer plus facilement en identifiant les espaces libres sera expérimentée. La gratuité des bus et du funiculaire et l’amélioration du réseau de transports en commun auront également un effet positif pour réduire les difficultés de stationnement.

  3. Stop au développement des zones commerciales périphériques

    Le développement anarchique des zones commerciales périphériques a grandement pénalisé le centre-ville. Nous nous opposerons à tout nouveau développement de ces zones commerciales, déjà trop nombreuses dans notre bassin de vie.

  4. Une animation renouvelée, une municipalité qui assume son rôle

    L’animation du centre-ville doit être repensée. Elle ne correspond plus aux attentes des habitants. La ville doit jouer tout son rôle en la matière car c’est elle qui doit animer la ville et non les associations de commerçants seules. Une nouvelle politique d’animation sera donc mise en place, et fera l’objet d’une concertation dans le cadre de l’alliance pour la dynamisation du centre-ville. La cohérence des animations sera revue et de nouvelles animations proposées. Nous proposerons des animations place Aristide Briand le dimanche avec par exemple des présentations de produits locaux, des concerts, des food trucks, de l’artisanat local afin d’attirer les gens vers le centre le dimanche.

  5. Un fléchage touristique et commercial
    Nous mettrons en place cette signalétique, aujourd’hui inexistante, en cohérence avec les parcours piétons, les itinéraires culturels (cf. plan 7) et la trame verte.

  6. Une plage public à Montjoux

    Nous créerons une plage publique à Montjoux qui sera accessible à pied ou en vélo, à côté de la base nautique des Clerges. Cela donnera un sens à cet espace aujourd’hui clairement sous exploité et apportera un nouveau pôle d’attractivité dans la zone du Port. Ces travaux d’ampleur permettront de réduire la rupture ville haute/ville basse, et contribueront à dynamiser la partie basse de la ville.

  7. Promouvoir la destination Léman et un tourisme durable

    Nous organiserons la promotion de la destination Léman avec l’ensemble des acteurs publics et économiques concernés. Grâce notamment au design et à la promotion d’offres axées sur un tourisme durable nous mettrons en avant notre patrimoine naturel et culturel ainsi que nos produits locaux et notre gastronomie. L’offre hôtelière est largement insuffisante et la ville devra œuvrer pour augmenter sa capacité en favorisant les établissements de taille mesurée et en cohérence avec l’identité de la ville.

  8. Dynamiser le port et mettre en avant le patrimoine lacustre

    La zone du port est un atout formidable de la ville qui n’est pas suffisamment mis en valeur. Nous la re-dynamiserons en la préservant (opposition au parking de rives) et en facilitant son accès (transports en communs gratuits). L’Hôtel Belle-Rive sera réhabilité (voir Zoom).  Nous soutiendrons le village de pêcheurs et encouragerons la valorisation et la vente directe de produits du lac, avec l’organisation de marché de poissons et d’événements ponctuels.

  9. Sauvegardons notre patrimoine
    Nous agirons pour la sauvegarde du patrimoine bâti de la ville et restaurerons ce qui doit l’être. C’est lui qui inscrit la ville dans son histoire, celle des anciens, la nôtre et celle à construire pour nos enfants. Cela doit s’accompagner d’une revalorisation de lieux historiques comme le bâtiment de l’ancienne douane (au port de Rive), partie intégrante de notre patrimoine lacustre, identité de la ville. Les Thononais.es comme les touristes doivent y avoir accès.

  10. Soutenir la création d’emplois sur le territoire

    Avec l’attractivité de la Suisse, il est nécessaire de soutenir les emplois et l’économie de proximité sur le territoire afin que les habitants puissent travailler et vivre à Thonon. La ville ne doit pas devenir une cité dortoir. Pour cela nous devons miser sur les secteurs dynamiques comme le numérique et la transition écologique mais aussi le levier de l’économie sociale et solidaire.

Zoom : reprise de l’Hôtel Belle-Rive

L’Hôtel Belle-Rive devrait être le symbole du rayonnement touristique de la ville et de la valorisation de Rives, il est aujourd’hui le symbole de l’inaction de la municipalité. Nous utiliserons tous les outils juridiques à disposition de la puissance publique, pouvant aller jusqu’à l’expropriation, pour rependre le Belle-Rive dont la parcelle représente une réserve foncière importante et donc un intérêt stratégique pour la commune. Nous soutiendrons un projet de réhabilitation pour qu’un établissement hôtelier retrouve enfin sa place à Rives et contribue au dynamisme du port de la ville qui manque cruellement de lits hôteliers. Le parc devra être valorisé à sa juste valeur en intégrant une dimension écologique (notamment en terme de préservation de la biodiversité).

Nous invitons les Thononaises et les Thononais qui souhaitent s’engager
dans cette Nouvelle Ère à nous rejoindre pour inventer la ville de demain !

JE SIGNE LE MANIFESTE !